Inde: scènes de vies, scènes de rue - Novembre 2012

Marcher dans les villes indiennes n'est pas de tout repos. Il s'agit de se frayer son chemin dans la foule grouillante, voire oppressante, suivre le mouvement dans cette agitation perpétuelle, se laisser emporter par le courant sans se noyer, se laisser happer par ce rythme, tous sens en éveil.  Dans ce tourbillon, les petits bouis bouis présents un peu partout font figure d'oasis même si le repas y est généralement vite englouti.

Au milieu de cette effervescence continuelle et du brouhaha incessant, une parenthèse paisible s'ouvre quelquefois.

 

 

 

Cette série montre aussi les instants ou les pieds s'arrêtent, ou un moment de quiétude semble figer le temps.